Nous parlons d’une voix!

Contexte

Partout dans le monde, les communautés religieuses et leurs œuvres d’entraide s’engagent en faveur de la protection des réfugiés. Cet engagement a occasionné de nombreuses coopérations avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), et ce depuis la création des Nations Unies dans les années 1950. Fort de cette longue coopération, le HCR a lancé, en 2012, un dialogue interreligieux international sur le thème «Foi et protection des réfugiés», reconnaissant ainsi le rôle important que jouent les communautés religieuses en matière de protection des réfugiés. Les communautés religieuses du Conseil suisse des religions et le Bureau du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein ont souhaité développer ce dialogue en Suisse par le biais de la déclaration interreligieuse sur les réfugiés.

 

La déclaration s’adresse avec cinq appels à l’État et au monde politique ainsi qu’aux communautés religieuses signataires elles-mêmes, sachant que la protection et l’accueil des réfugiés sont des tâches qui incombent à la société dans son ensemble et impliquent un grand nombre de protagonistes, en particulier la participation d’individus engagés.